Natacha Calestreme.fr | Retour au site


Plan du site



Livres


Le Testament des abeilles (Novembre 2011, Albin Michel)
Un mystérieux souffle de mort se répand sur Paris. Des homicides inexplicables, des affaires que rien ne rapproche. Et pourtant. Yoann Clivel, Major à la police judiciaire s’entête à y chercher un lien. Accidents étranges ? Plans machiavéliques d’une secte ? Serial killer psychopathe ? Ou faut-il aller encore plus loin dans l’inconcevable et y voir la nature qui amorce sa révolte contre l’humanité ?

Les Héros de la nature
Parfois au péril de leur existence, souvent au déni de leur vie privée, quelques femmes et hommes remarquables et passionnés se sont engagés pour sauver une espèce animale en danger de disparition. Natacha Calestrémé nous présente les destins hors norme de ces héros de la nature dont elle partage la vie et le combat. Récit enthousiaste et optimiste, cette aventure sur les cinq continents est un hymne à l'espoir et à la vie sauvage.

Carnets Afghans
Carnets Afghans est un récit pareil à nul autre, qui bouscule nos idées reçues et nous livre les clés de ce pays et de ce peuple fascinants. Un témoignage unique qui saisit l'Afghanistan en son coeur. Stéphane Allix est l'un des rares Français à avoir vu se dérouler sous ses yeux l'occupation soviétique, la guerre civile et le règne taliban, l'unique Occidental à avoir côtoyé à la fois Mollah Omar et le commandant Massoud. Natacha Calestrémé a rejoint Stéphane Allix dans l'Afghanistan des taliban, en mars 2001.


Documentaires - Les Héros de la nature, la collection


Héros de la nature est le recensement des femmes et des hommes exceptionnels qui préservent le patrimoine sauvage de la Terre. Une collection aux valeurs positives. Héros de la nature est un regard porté sur des femmes et des hommes qui se battent pour un idéal : la préservation d’une espèce sauvage en voie d’extinction. Chaque documentaire est un double portrait : Celui d’une espèce en danger couplé à celui du héros qui la protège. Il met en évidence les interactions qui existent entre l’homme, l’animal et les populations qui l’entourent. Plus qu’un simple documentaire animalier, c’est l’histoire de la rencontre entre un passionné, un animal et un pays, que cette collection se propose d’explorer.

Diffusions : France 5, France 3, RFO, TSR, Planète, ZDF, RTBF, Rai Tre, Canal+, TNT, Ushuaia TV, TV5 Monde

Une collection récompensée par : le Prix Engagement planète avenir au Sénat (2007) et le trophée Mif-Sciences (2003).


Paul Watson, l’œil du cachalot
(52’ – 2001, Mona Lisa Production)

Premier prix du festival de la Corderie Royale (2006)
La carrière de Paul Watson commence dans le pacifique, avec une poignée d’activistes de Greenpeace dont il est le fondateur avec Bob Hunter. Il est bouclier humain, tentant de s’interposer entre les baleiniers et leurs proies. Un matin de février 1974, un évènement inattendu va le bouleverser et l’inciter à consacrer sa vie entière au sauvetage des mammifères marins. Il quitte alors Greenpeace dont il déplore le manque d’action et fonde «Sea Shepherd Conservation Society». Forte de ses 40.000 membres, l’organisation acquière l’Ocean Warrior et le Sirenian, deux navires qui permettent au capitaine de sillonner les mers du globe afin d’empêcher les massacres des dauphins, baleines ou requins. Tour a tour coulant les baleiniers à quai, bravant la police dans les Féroé pour s’opposer aux massacres des baleines ou soutenant les gardes nationaux des Galápagos, Paul Watson est jugé pirate par les uns, bienfaiteur par les autres.

Birute Galdikas, passion orang-outan
(52’ – 2002, Mona Lisa Production)

Biruté Galdikas a vingt-cinq ans lorsqu’elle part à Bornéo, au cœur de la forêt tropicale humide. Elle vient d’être choisie par Louis Leakey pour étudier les orangs-outangs en Indonésie. Cet animal solitaire et discret est, en 1971, le plus méconnu de tous les singes. Elle va ainsi recueillir des informations qu’aucune autre personne n’avait jamais collectées jusqu’alors. Son combat sera difficile. Contre la déforestation illégale, les braconniers, le gouvernement et ses intérêts économiques, les chercheurs d’or et de cuivre, les maladies et les infections… Elle va, durant 31 ans, mener de multiples combats pour sauver le grand primate de l’extinction. En effet, trafics à grande échelle et déforestation ont porté l’espèce à moins de 20.000 spécimens. Elle va créer une fondation, un sanctuaire, une nurserie et une clinique. Son objectif est de pouvoir relâcher les ex-captifs dans la forêt primaire. Elle libèrera plus de 200 orangs-outans.

Hans Klingel, les secrets de l'hippopotame
(52’ – 2004, Mona Lisa Production, Mandarava Productions)

L’hippopotame à la réputation d’être l’animal le plus dangereux d’Afrique et l’un des plus difficile à étudier. Hans Klingel, chercheur, professeur en zoologie est un homme de défis. Après 20 années consacrées au zèbre, il est mandaté par le Parc National "Queen Elizabeth" en Ouganda pour étudier l’hippopotame. Il en devient le plus grand spécialiste. Malgré la dictature d’Idi Amin Dada et souvent au péril de sa vie, Hans poursuit sa mission. L’espèce est en grand danger, à cause du braconnage, tué pour sa chair ou l'ivoire de ses dents. Pourtant, l’hippopotame a un rôle écologique prépondérant dans l’écosystème africain. Hans Klingel, avec sa femme Ute, étudie également un animal énigmatique et quasi-inconnu : l'hylochère, l’une des dernières espèces africaines à avoir été découverte.

John Wamsley, la quête du paradis perdu
(52’ – 2004, Mona Lisa Production, Mandarava Productions)

Prix Spécial Talinn Estonie (2006)
Grand prix du ministère de l’éducation Tchèque (2004)
En 1969, John Wamsley a une idée de génie : faire entrer en bourse les espèces sauvages de son pays. Il devient le créateur de l’écotourisme. Il crée une réserve, plante des milliers d’arbres et réintroduit le wallaby, le potoroo (l’ancêtre du kangourou), le numbat, le bilby et même l’ornithorynque. Ce mammifère à bec de canard qui pond des œufs et allaite ses petits ne survit que très rarement en captivité. Pourtant, comme les autres espèces, il va se reproduire dans les sanctuaires de John. Pour protéger ces animaux en très grande voie de disparition, des prédateurs importés d’Europe, John Wamsley emploie des méthodes qui lui vaudront des centaines de menaces de mort.

Olivier Behra, crocodiles et lémuriens sacrés
(52’ – 2005, Mona Lisa Production, Mandarava Productions)

Grand prix du festival grandeur nature (2005)
Olivier Behra a 22 ans lorsqu’il devient soigneur d’animaux au zoo de Vincennes. Son but inavoué est d’approcher les crocodiles. Il remarque que la distribution du reptile est inconnue en Afrique. Les Nations unies financent alors une étude, supervisée par le Muséum, et envoient Olivier réaliser son rêve : un comptage minutieux des sauriens africains et devient ainsi l’un des plus grand spécialiste du crocodile au monde. A Madagascar, il crée une ONG « L’homme et l’environnement ». Il implique les populations locales dans la collecte des œufs de crocodiles et crée des fermes à sauriens. C’est le seul moyen d’empêcher le braconnage et de protéger les crocodiles reproducteurs dans la nature. Toujours avec l’aide des Malgaches, il plante des arbres à croissance rapide et sauve l’habitat des lémuriens de la réserve qu’il a en gérance et protège la forêt. Son idée : développer la fabrication d’huiles essentielles à partir de plantes médicinales que les tradi-praticiens malgaches connaissent bien afin de sauver la biodiversité.

Merlin Tuttle, l’ange gardien des chauves-souris
(52’ – 2006, Mona Lisa Production, Mandarava Productions)

Prix moyen-métrage festival film nature Murs-Érigné (2006)
Merlin Tuttle n’est pas un protecteur de la nature comme les autres. Cet américain sauve les chauves-souris, une espèce souvent détestée parce que mal connue. Pourtant, sur les 5000 espèces de mammifères au monde, 1100 (soit prés d’un quart) sont des chauves-souris! En 1982, Merlin Tuttle crée l’organisation "Bat Conservation International" et met en évidence les bienfaits de l’animal, pourtant en grand danger d’extinction. Agent actif de la reforestation, insectivore hors pair, complice de l’agriculture biologique, les bénéfices que l’on tire du seul mammifère capable de voler sont innombrables... Sans elles, 70% des fruits tropicaux disparaîtraient de nos assiettes. Grâce à beaucoup de ténacité, le message de Merlin Tuttle passe et les mentalités changent. Au Texas, les ingénieurs des ponts et chaussées construisent des ponts pour mieux les accueillir...

Laurie Marker, pour l'amour des guépards
(52’ – 2007, Mona Lisa Production, Mandarava Productions)


En 1979, Laurie Marker quitte famille, amis et son pays, les Etats-Unis, pour venir en aide au guépard. Elle s’installe en Namibie, car le pays abrite la plus grande population de guépards au monde. La situation de l’animal le plus rapide au monde est critique et il a été classé par la CITES, l’une des espèces les plus dangereusement menacées au monde. Il ne reste plus que 12.000 spécimens dans toute l’Afrique. Après avoir étudié l’animal pendant plus de seize ans, Laurie Marker fonde le "Cheetah Conservation Fund" (CCF), un centre de recherche permanent sur le guépard. Pour Laurie, l’objectif est double : Tout d’abord, réussir à mieux protéger l’animal sans le contraindre à changer ses habitudes. Ensuite, éduquer la population en effectuant un gros travail de sensibilisation auprès des fermiers et des écoles. Ce qu’elle fait, accompagnée de son guépard apprivoisé Chewbaaka.


Reportages et vidéos


Magazine Nouvelles Clés (Mars - Mai 2008)
Il faut aimer les chauve-souris

Magazine Nouvelles Clés (Décembre 2007 - Février 2008)
Pour sauver les baleines, il saborde les baleiniers

Reportage "Vu du Ciel" (Jane Goodall & Yann Arthus Bertrand)
A l'occasion de son film sur la protection de la biodiversité, Yann Arthus Bertrand a confié la réalisation d'une séquence dédiée à la pionnière de la préservation: Jane Goodall. Un tournage réalisé à Londres, une séquence relatant sa vie et ses actions.

Magazines Maximal (Collection Mai à Septembre 2005)
Paul Watson, la terreur des tueurs de baleines
Avec la passionaria des orangs-outans
Crocodile Dandy
Tame Blues



Biographie


Après un parcourt en publicité, Natacha Calestrémé rejoint France 2, France 3 et TF1 en tant qu’auteur, puis M6 international à l’unité documentaires. Elle réalise ensuite sa propre collection de documentaires, intitulée « les héros de la nature ». Une série de portraits d’hommes et de femmes qui agissent pour la protection de la biodiversité à travers le monde. Elle dirige cette collection de 52 minutes depuis juin 2000. Ses films sont diffusés sur France 5, France 3, ZDF, Rai 3, RTBF, TSR, Canal + Scandinavie,TV5 Monde, Ushuaïa TV, etc…
Membre de la société des Explorateurs Français, membre des JNE (journalistes écrivains pour la nature et écologie), environnementaliste, elle parcourt les cinq continents à la recherche de ces femmes et hommes d’exception. Elle partage son expérience et donne des conférences en France, Belgique, Etats-Unis (Muséum d’Histoire naturelle, Festival du scoop d’Angers, Société des explorateurs, Cycle Exploration du monde, Nature & découvertes, Mindshift Institute, Nov’art, Sénat, Observatoire de Meudon, Cité des Sciences et de l’Industrie…).
Son dernier livre, « Le testament des abeilles » paraîtra aux éditions des Équateurs (mars 2008). Elle est également l’auteur de « Carnet Afghans » avec Stéphane Allix (2002) et « Héros de la nature » (2005) aux Éditions Robert Laffont.

Filmographie :
« Jane Goodall », sujet dans « Vu du Ciel » ( Prime time, France 2, 2007)
« Laurie Marker, pour l’amour des guépards » (France 5, RTBF, TV Moyen Orient, Rai 3, 2006)
« Merlin Tuttle, l’ange gardien des chauves-souris » (France 5, RTBF, TV Moyen Orient, Rai 3, TV5 Monde, 2005)
« Olivier Behra, crocodiles et lémuriens sacrés » (France 5, TSR, 2004)
« John Wamsley, la quête du paradis perdu » (France 3, France 5, 2003)
« Hans Klingel, les secrets de l’hippopotame » (France 3, France 5, ZDF 2003)
« Biruté Galdikas, passion orang-outan » (France 3, France 5, ZDF, Canal+ Scandinavie, 2002)
« Paul Watson, l’œil du cachalot » (France 3, Ushuaïa TV, 2001)

Sa filmographie a été récompensée par plusieurs prix :
- Prix Engagement planète avenir au Sénat (2007)
- Premier prix du festival de Rochefort (2006)
- Prix moyen-métrage festival film nature Murs-Érigné (2006)
- Prix Spécial Talinn Estonie (2006)
- Grand prix du festival grandeur nature (2005)
- Grand prix du ministère de l’éducation Tchèque (2004)
- Trophée Mif-Sciences (2003)


Liens & partenaires


INREES : www.inrees.com
Pour appréhender d’autres réalités avec sérieux et innovation. Des soirées enrichissantes, de vrais débats, un manuel à venir.

Jane Goodall Institute : www.janegoodall.fr
La première femme au monde à avoir consacré sa vie à la protection d’une espèce animale. En comprenant que c’est à travers les hommes, les enfants, et les populations locales que la préservation de l’environnement s’appréhende.

Mona Lisa production : www.monalisa-prod.com/vf
Je travaille avec cette société de production depuis bientôt 10 ans. Un esprit d’équipe, un goût pour les challenges, un regard vers l’international, des techniques de pointe, une vraie amitié.

Emmanuelle Grundmann et Cyril Ruoso : www.ruoso-grundmann.com
Un grand photographe et une grande primatologue, journaliste. Nos chemins se sont croisés plusieurs fois. Emmanuelle Grundmann m’a apporté une aide précieuse sur mon deuxième film consacré aux orangs-outans.

Claudine André : www.bonoboscongo.net
Elle sauve les bonobos de l’oubli, de la déforestation, du braconnage au Congo. Le combat de cette femme est exemplaire.

Olivier Behra : www.madagascar-environnement.com
Il a débuté sa vie en étudiant les crocodiles, pendant trois ans en remontant les fleuves d’Afrique. Il préserve aujourd’hui les forêts malgaches et la biodiversité en produisant par le commerce équitable, des huiles essentielles remarquables.

Aurélien Brulé, Chanee : www.kalaweit.com
Ce jeune français protège le gibbon en Indonésie. Il y met une énergie, une passion et un savoir-faire étonnant.

Paul Watson : www.seashepherd.fr
Un héros hors norme avec des méthodes uniques. Heureusement que cet homme existe pour la protection de la vie marine.

Laurie Marker : www.cheetah.org
Grâce à elle, le guépard en Namibie n’a pas encore disparu de notre planète. L’un des fauves les plus menacé d’Afrique lui doit beaucoup.

Merlin Tuttle : www.batcon.org
Sauver les chauves-souris n’est pas facile. Faire comprendre qu’elles sont très utiles à l’homme non plus. C’est le pari réussi de Merlin Tuttle.

Jacqueline Rippart : www.atchabysh.com
Cette Française amoureuse des grands espaces, se bat pour sauver les derniers chevaux de Przewalski.

John Wamsley : www.esl.com.au
Il est l’inventeur de l’écotourisme et grâce à lui, les marsupiaux et ornithorynques d’Australie ont un sanctuaire de protection.


Revue de Presse


Le Point - « La fille qui veut sauver la nature »
La Dépêche - « Pour l'amour des bêtes »
Le Monde - « Laurie Marker, pour l'amour des guépards »
Sud Ouest - « Elle filme les héros »
Le Soir - « Elle est l'hôtesse d'une ère où la nature est en danger... »
Paris Match - « Filmer les animaux pour leur sauver la vie »
Femme d'aujourd'hui - « Les animaux, ces héros »
Nouvel Obs Télé - « Guépards dans la brume »
Sciences Frontières - « Rencontre avec une réalisatrice très nature »
Sciences & Avenir - « Chasseur de balainiers »
Télé 2 Semaines - « La fée des félins »
Bio Info - « Les héros de la nature »
Grande - « Voyager me fait grandir »
Grands Reportages - « Avec la société des Explorateurs français »
Le Figaro - « L'homme crocodile »
Mon Quotidien - « Les femelles n'ont pas la force de défendre leurs petits »
Objectif Aquitaine - « La Dame Nature »
Magazine Club - « Une femme réalisatrice hors du commun qui parcourt la planète à la rencontre des "Héros de la Nature" »


Actualités


“L’abeille et le serial Killer”
France 5 a dit oui pour un documentaire consacré à la mortalité des abeilles dans le monde. Un film de 52 minutes, tourné en HD dans plusieurs pays. Nous commençons à tourner au mois d’avril. Pour toute information concernant les abeilles en France ou à l’étranger, merci de nous contacter.


Crédits


Webdesign : Sébastien Lilli